Prendre des cours particulier

« Les cours particuliers ne seront bientôt plus le parent pauvre de l’enseignement ! » Romain Richy, responsable du service enseignants chez Acadomia, prêche bien sûr pour sa paroisse. Pour autant, la croissance fulgurante du secteur interpelle. En France, près du tiers des parents ont recours au soutien scolaire, le marché étant estimé à 2 milliards d’euros ! Acadomia prévoit ainsi de recruter 13 000 professeurs pour 2007-2008.

Un secteur en pleine croissance

Pour l’instant, rares sont les professeurs particuliers qui en font leur profession officielle. Mais, selon Romain Richy, le métier va monter en grade car il offre souplesse et lien personnalisé avec les élèves. La rémunération aurait de quoi séduire, 15 € nets par heure en moyenne, et les perspectives d’évolution seraient au rendez-vous avec, à la clé, des postes de conseillers pédagogiques ou de responsables d’agence.

Que ce soit dans les cours privés, l’enseignement public, la petite enfance ou la formation professionnelle, les effectifs de l’éducation n’ont cessé de croître ces vingt dernières années. Renouvellement de la population oblige, la prochaine décennie promet d’offrir à tous ces professionnels de belles opportunités. L’éducation reste définitivement un métier d’avenir !